Boni Selection winterblues

Dites adieu au blues hivernal !

Avec les jours qui raccourcissent et les températures qui chutent… le moral flanche, lui aussi. Fatigue, irritabilité, tristesse, difficultés de concentration : nous sommes nombreux à ressentir ces symptômes à l’approche de l’hiver. En adaptant votre alimentation, vous pouvez facilement préserver votre tonus et passer l’hiver en pleine forme. 

Vous avez dit « dépression saisonnière » ?

La dépression saisonnière, également appelée « blues hivernal », est un trouble de l’humeur survenant au début de l’automne ou de l’hiver. Face aux raccourcissement des journées et au manque de lumière, l’horloge biologique interne est perturbée, désynchronisée. Le cerveau secrèterait alors davantage de mélatonine, l’hormone du sommeil, et moins de sérotonine,  appelée aussi «  hormone du bien-être » ou « de la bonne humeur ». Cette perturbation hormonale, associée au froid qui pointe le bout de son nez et au manque cruel de luminosité peuvent alors causer les symptômes suivants : fatigue, tristesse, irritabilité, manque de concentration, augmentation de l’appétit, etc.

Bien manger pour aller mieux ?

On le sait, l’alimentation a une influence sur le bon fonctionnement des différents systèmes de l’organisme. Une alimentation inadaptée durant les mois d’hiver aura tendance à accentuer les symptômes du blues hivernal et à vous entraîner une spirale encore plus négative: grignotage, prise de poids, mal-être.

À l’inverse, une alimentation saine, variée, riche en vitamines et nutriments vous aidera à préserver votre tonus et à garder votre vitalité. Voici quelques conseils pour passer le cap de cette période difficile en douceur :

  • Ne sautez pas de repas. Privilégiez de petits repas plus fréquents.
  • Faites le plein de vitamine C : notre corps est en effet incapable de la fabriquer tout seul. Elle est également indispensable pour assimiler le fer. Vous en retrouverez dans les fruits (notamment les agrumes) et légumes frais, mais aussi dans les pommes de terre.
  • Pour prévenir une carence en fer et la fatigue qu’elle entraîne, mangez suffisamment d’aliments riches en fer comme la viande de bœuf et d’agneau, le pain complet, le brocoli et les haricots verts.
  • Le magnésium est connu pour redonner la pêche : vous en trouverez dans le pain et les produits céréaliers, les légumes, le lait et produits laitiers et la viande.
  • Pensez aux oméga-3. Consommez du poisson gras (saumon, maquereau) ou des fruits de mer deux fois par semaine et intégrez des sources végétales d’oméga-3 (graines de lin moulues, soja, noix) à votre alimentation au quotidien.
  • Préparez-vous de bons « green smoothies » : ajoutez des légumes verts à feuilles (épinards, mâche, céleri…) à vos smoothies aux fruits afin de profiter de leurs minéraux et vitamines. Boost d’énergie garanti !

Et enfin, sortez et profitez au maximum du soleil. Celui-ci est en effet la source principale de vitamine D ! Notre peau peut déjà synthétiser les rayons ultraviolets du soleil après une courte exposition (15 à 20 minutes), et ainsi recharger nos réserves de cette vitamine aux nombreux bienfaits, dont celui de stimuler l’immunité. On en trouve aussi dans l’alimentation : poissons gras, viande et œufs. La margarine et les produits « cuire et rôtir » sont également enrichis en vitamine D.

Histoires liées

Des questions ou remarques ?

Suivez-nous

Nos articles sont en vente chez :